Faire un don

Pourquoi ce château ?

Pourquoi ce château ?
Genèse, objectifs, enjeux
Chateau

Genèse du projet

Pour avoir identifié le besoin de répit, de ressourcement ressenti par les familles afin de pouvoir continuer à affronter la maladie, le porteur du projet souhaite créer un lieu où les familles se poseront, soit pour continuer à se battre contre la maladie, soit pour assimiler le temps de « rémission/guérison », soit pour se sentir « à l’abri » de la fureur quotidienne, quelques temps, quand la maladie a été la plus forte, et que l’être aimé est mort.

Historique du projet

Depuis treize ans les équipes du porteur de projet divertissent les enfants hospitalisés dans les services de cancéro-pédiatrique de Nice (musicienne, magicienne, conteuse, café détente..), tissent des liens avec les familles, et accompagnent ces dernières sur les chemins douloureux que sont ces temps de maladie.

Le projet, prolongement d’un projet similaire

Côtoyer les familles fragilisées par la maladie en cours de soins et/ou d’hospitalisation est son cœur de métier.
Il a été répondu à ce besoin, il y a plus de dix ans, en créant, en centre-ville niçois, le premier lieu d’hébergement de familles d’hospitalisés et de personnes malades suivies en ambulatoire.
Ce sont plus de 3 000 nuitées qui sont vécues, chaque année, à Nice.
Le porteur de projet a donc déjà une vraie pratique de cette forme d’hôtellerie spécifique organisée autour de la personne malade.

Les enseignements tirés pour le présent projet

La proposition de vivre ensemble, structurée entre espaces personnels (privatifs) et espaces collectifs (cuisine, salon…), permet l’expression de la solidarité entre familles qui ont un socle commun de préoccupations (la maladie).
L’organisation d’activités non imposées permet aux personnes de se changer les idées malgré le contexte lié à la maladie.
Les personnes se sentent reconnues dans ce qu’elles traversent.
Le Château sera, également, un lieu non médicalisée, cependant, un partenariat sera établi avec le CHU de Nice et les équipes de HAD (hospitalisation à domicile) et la Maison Médicale locale.
La gestion associative permet d’accéder aux services proposés sans discrimination sociale

Objectif du projet

Soulager les familles

En organisant lors des temps de répit, de convivialité, de formation, de soutien, de vacances, hors du temps du soin.
Pour une durée pouvant aller jusqu’à trois semaines, les personnes malades et/ou dépendantes, accompagnées de leurs proches, auront accès à des activités ludiques adaptées ou au droit de ne rien faire.
Les actions prévues sont avant tout basées sur la découverte, l’échange et le transfert de connaissances et de compétences.
Ce travail de coopération et de co-réalisation est organisé grâce à la participation active des acteurs locaux et des résidents qui sont les principaux animateurs du projet.
Dans un souci de non rupture avec l’extérieur, des partenariats avec les  richesses existantes à proximité du Château seront établis (centre équestre, activités de plein air, théâtre…). Des soirées à thèmes seront organisées (soirées paëlla, crêpes, fondues, karaoké…).

S’intégrer dans le territoire

L’un des premiers objectifs du Lieu de Répit est de s’adapter au territoire où il s’implante et de le respecter.
Convaincus de l’importance du lien intergénérationnel, de la richesse de l’interaction des compétences et des cultures, de la nécessité de l’hybridation des ressources, nous souhaitons mettre en commun tous les potentiels locaux autour de ce lieu de vie.
C’est un point important pour permettre une intégration de la structure et ainsi participer à la dynamique économique, sociale et solidaire locale.

Enjeux de l’opération

Répondre à un besoin exprimés par les aidants familiaux de personnes malades quant aux besoins de répit
Contribuer à une démarche de santé publique en proposant des temps de répit aux personnes malades
Participer à la dynamique rurale en revalorisant des bâtiments et en étant acteurs de la vie économique de proximité (approvisionnement / emplois)