Faire un don

La Maison des familles

La Maison des Familles
Le logement des familles d'enfants hospitalisés

A l’origine, notre Maison est née d’un constat accablant : afin de pouvoir rester auprès de son enfant hospitalisé, un papa qui n’avait pas les moyens d’aller à l’hôtel, dormait dans sa voiture.
De plus, depuis, le système de santé a privilégié le développement des soins ambulatoires, limité les lits accompagnants auprès des personnes malades et réduit au minimum la fonction « hôtelière » dans ses services.

En créant La Maison des Familles, L’équipe de La Maison du Bonheur tente de répondre à ces questions

Pour les familles de personnes hospitalisées (enfants et adultes) qui habitent loin de Nice :

  • Doit-on laisser la personne hospitalisée seule, sans présence familiale à son chevet ?
  • Doit-on ne pas se dire « au revoir » quand la maladie est la plus forte, et que l’être aimé meurt à l’hôpital parce qu’on n’a pas les moyens de se payer des nuits d’hôtels ?

Pour les personnes malades, suivies quotidiennement en soins ambulatoires :

  • Comment rentrer tous les soirs chez soi quand il faut faire de longs trajets, voire ABSOLUMENT prendre soit le bateau, soit l’avion ?
  • Les familles ont-elles toutes les moyens de payer des semaines d’hôtel ?
  • Pour les familles qui n’ont pas les moyens de payer l’hôtel, doivent-elles renoncer à se faire soigner ?

Vous trouverez, ci-dessous, le lien du reportage de TF1, sur l’opération des Pièces jaunes à Nice avec une partie consacrée à la Maison des Familles, Maison d’Accueil Hospitalière (MAH) qui a été diffusé au Journal de 20h, le samedi 6 février.